logo centre hyperbare de Bâle CENTRE HYPERBARE BÂLE drapeau allemand Wappe UK

Home    Médecine de plongée    Médecine hyperbare

Plaie chronique du diabétique

Fréquence

On recense 500'000 diabétiques en Suisse et on doit compter avec une plaie diabétique nécessitant un traitement intensif chez environ un diabétique sur 10. En Suisse, les coûts de traitement du pied diabétique a été estimé à un milliard de francs. Le taux d'amputation est estimé à 1'000 à 2'000 cas par an.

Caractéristiques du pied diabétique

Le pied diabétique est souvent déformé avec des orteils en marteau, pied plat, orteils en griffe etc. Le patient a souvent une diminution de la sensation au froid au chaud où à la douleur. Ceci peut conduire à de petites blessures que le patient remarque trop tard. Comme la circulation du diabétique est diminuée et qu'il est plus susceptibile aux infections, la plaie peut devenir chronique et s'infecter, ce qui peut souvent conduire à une amputation.

But du traitement

Améliorer et accélérer la guérison des plaies diabétiques chroniques et infectées, améliorer la guérison des séquelles d'amputation des orteils et par là prévenir des amputations plus importantes.

Etudes cliniques sur l'OHB

Il existe depuis plus de 40 ans de nombreuses petites études scientifiques qui indiquent une efficacité de l'OHB dans le traitement du pied diabétique. La mieux documentée avec un suivi d'une année (94 patients) montre clairement la supériorité de l'OHB dans la guérison des plaies et la diminution du taux d'amputation ainsi que l'amélioration de leur qualité de vie par rapport au placebo. Récemment une autre étude trouve que l'OHB ne protège pas de l'amputation. Malheureusement elle ne suit les patients que pendant 3 mois et base ses conclusions uniquement sur l'analyse de photos de plaies. Les auteurs concèdent cependant que les patients OHB ont moins de douleurs et de problèmes de mobilité que les patients sans OHB. Une autre étude (120 patients) montre que les patients qui ont fait au moins 35 séances d'OHB ont moins d'amputations que les patients qui en ont fait moins. Le seuil des 35 séances pour une meilleur guérison est confirmé par l'analyse d'une banque de donnée de plus de 2'000'000 de patients diabétiques ayant des lésions du pied. Les recommandations des spécialistes du pied diabétique stipulent que l'OHB et la pression négative (VAC) sont recommandées dans le traitement du pied diabétique ischémique, c'est-à-dire ayant des troubles de la circulation.

Dans une étude publiée en 2020 les patients diabétiques ont guéri grâce l'OHB alors que les patients traités sans OHB on tous nécessité des opérations.

Utilisation pratique de l'OHB

L'OHB est utilisé en complément des traitements chirurgicaux et médicaux classiques, soit en application stationnaire ou ambulatoire. Le traitement à lieu une à deux fois par jour. 40 séances sont en général nécessaires (jusqu'à 100 séances pour des cas extrèmes).