Mécanismes d'action physiques

Diminution de volume des bulles

La loi de Boyle-Mariotte (p1 v1 = p2 v2) joue un role important dans l'OHB. Cet effet est très utile dans des situations d'ombolies gazeuses comme on les trouves dans la maladie de décompression ou dans les embolies gazeuses cérébrales. Cette loi peut aussi provoquer des problèmes pendant la phase de décompression. Si le patient retient sa respiration le volume d'air retenu augmente et peut rester prisonnier de certaines alvéoles, ce qui peut conduire à un pneumothorax.

Variation de température

La loi de Charles ([p1 v1] / T1 = [p2 v2] / T2) explique l'augmentation de la température pendant la compression et sa diminution pendant la décompression. Cette variation de température peut jouer un role lors du traitement d'enfants ou de patients très malades.

Augmentation de la pression partielle d'oxygène dans le sang

La loi de Henry nous dit que la quantité de gaz dissoute dans un liquide est proportionelle à la pression partielle de ce gaz dans l'endroit où l'on se trouve. Dans une chambre hyperbare comprimée, on pourra par conséquent "fluidifier" plus d'oxygène dans le sang que à l'extérieur de la chambre hyperbare.

Augmentation de la pression d'oxygène dans les tissus

Comme le sang transporte beaucoup plus d'oxygène, il en met des quantités énormes à disposition des tissus, spécialement ceux qui en manquent. Surviennent alors des réactions chimiques qui mettent en branle des processus de guérison. La distance de diffusion possible de l'oxygène à partir du plus petit capillaire peut se calculer (Krogh). On peut ainsi atteindre des zones qui n'ont pas de vaisseaux.

actualisé 07-Déc-2017